'ya de quoi s'inquiéter...

Publié le par Super meuh

Le taux de naissances par césarienne anormalement élevé en Asie (OMS)

il y a 52 min
AP (Associated Press)

Le taux de naissances par césarienne est anormalement élevé en Asie, où il atteint même quasiment 50% en Chine, s'inquiète l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui dépend des Nations Unies, dans un rapport publié par l'édition en ligne du journal médical britannique "The Lancet". Lire la suite l'article

L'accouchement par césarienne coûte plus cher que l'accouchement par les voies naturelles et, lorsqu'il n'est pas nécessaire, il représente un danger pour les mères, souligne l'OMS. Ce mode de mise au monde a atteint "des proportions épidémiques" dans certaines régions du monde, souligne-t-elle.

En Asie, sur les près de 110.000 naissances en 2007-2008 étudiées par l'OMS lors de son enquête, 27% se sont faites par césarienne. Ce taux anormalement élevé reste toutefois inférieur à celui de 35% relevé en Amérique latine lors d'une étude similaire réalisée en 2005.

Le taux atteint 46% en Chine, dont un quart qui n'étaient pas nécessaires. Il s'élève à 36% au Vietnam et 34% en Thaïlande. Les taux les plus bas de la région sont relevés en Inde, avec 18%, et au Cambodge, avec 15%.

L'OMS ne détaille pas les raisons qui expliquent ce phénomène, mais elle note tout de même que plus de 60% des hôpitaux étudiés étaient financièrement incités à pratiquer des interventions chirurgicales.

En Asie, certaines femmes recourent à la césarienne pour choisir une date de naissance "porte-bonheur" pour leur enfant. D'autres redoutent la douleur et les dommages corporels que peut provoquer un accouchement naturel.

En outre, "le fait que l'opération soit relativement peu risquée conduit les gens à penser qu'elle est aussi sûre que la naissance par les voies naturelles", remarque le docteur A. Metin Gulmezoglu, qui a cosigné le rapport.

Une idée reçue que confirme Trang Thanh Van, une Vietnamienne de 25 ans enceinte de son premier enfant: "Je crois que l'accouchement par césarienne est plus sûr pour la mère et pour l'enfant, c'est une méthode très simple et très répandue désormais", affirme-t-elle à l'Associated Press. "Les gens pensent qu'un bébé que l'on aide à sortir avec des outils peut avoir des séquelles au cerveau", ajoute-t-elle, faisant référence aux méthodes des spatules ou des forceps.

A la maternité principale de Hanoï, où 40% des accouchements ont lieu par césarienne, le docteur Le Anh Tuan observe que les Vietnamiennes s'imaginent trop frêles pour supporter un accouchement naturel. "Les bébés sont de plus en plus gros, ils sont plus gros qu'en Occident", observe-t-il, mettant cette évolution sur le compte d'une meilleure alimentation que par le passé.

"Les femmes enceintes sont nombreuses à demander une césarienne, mais nous leur suggérons toujours d'accoucher par les voies naturelles", affirme pour sa part le docteur He Yuanhua, qui exerce dans la clinique d'obstétrique et de gynécologie Capital Antai, à Pékin. AP

Publié dans libre pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article