petit lexique de l'allaitement (1)

Publié le par Supermeuh

Tiens, une nouvelle idée!

Il y a les bons mots, les jolis mots, et il y a aussi les énormités.

De quoi vous faire rire... ou pleurer.

 

- allaiter en public : comme le disent les Seintes, ça fait un peu "je me suis assise sur une chaise sur une estrade pour allaiter, et les gens étaient en face de moi à me regarder". Allaiter, c'est partout. ce n'est pas "en public".

Ma petite anecdote du jour:

"Tétée de combat" hier aux vœux du maire, dans une salle de près de 500 personnes où Lissandre était le seul bébé. Autant dire que c'était pas trop baby friendly, comme genre de festivités.
C'est pas grave,l'enfant lui ça l'a pas dérangé, mais j'ai eu beau me montrer discrète, on a attiré quelques regards...Mon chéri est venu s'asseoir à mes côtés, et a mis son bras autour de mes épaules pendant que notre fils tétait pour s'endormir dans tout ce bruit de discours officiels et autres. Au final, ça les a pas tués, les gens, de voir un enfant de 19 mois allaité. Et il n'a pas crié une seule fois dans leurs petites oreilles fragiles ;-)

 

- allaitement naturel / allaitement artificiel : ok, alors là, accrochons-nous aux branches.

D'abord, je n'ai jamais, mais alors jamais entenud dire "allaitement artificiel". mais j'entends (ou je lis) de plus en plus souvent "allaitement naturel". Comme s'il fallait préciser. Comme si allaiter, ce n'était pas allaiter.

 

D'accord, dans le dico, allaiter, c'est donner du lait. Mais soyons honnêtes, allaiter, c'est donner SON lait.

Certaines personnes parlent de "tétées" pour désigner le repas du bébé, qu'il soit pris au sein ou au biberon.

Mais je n'ai jamais entendu une maman donner le biberon à son bébé et dire "je l'allaite"!! Qu'on ne prenne pas les mères pour des idiotes, non mais.

Celles qui allaitent savent pourquoi elles le font, et celles qui n'alalitent pas n'allaitent pas, point.

 

- lait maternisé : cette dénomination est interdite par le Code de commercialisationd des substituts au lait maternel depuis...20 ans. N'empêche, elle revient en force, et elle est abusvie, car ce lait de vache en poudre et transformé par l'industrie n'a rien d'équivalent au lat maternel, il n'en est pas le "parent" à quelque niveau que ce soit. Cette appellation prête volontairement à confusion, en cherchant à établir un lien (de natutre, de substance) avec le lait de mère, afin de vendre du produit uniquement.

 

- allaiter c'est un choix : Ah, c'est comme respirer, alors? c'est une option, quoi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
"Au final, ça les a pas tués, les gens, de voir un enfant de 19 mois allaité. "<br /> hahaha.<br /> J'ai eu à allaiter GothMinou dans un aéroport, une fois, le gronavion étant en retard.<br /> Un monsieur attentionné fumant cigare s'est gentiment déplacé, personne ne m'a zyeuté avec des boules de loto en guise de pupille pour fusiller le geste, du moins si c'est le cas, je ne m'en suis<br /> pas aperçue (pourtant je suis sensible à ça en principe), en revanche j'ai bien senti que pour certainEs (oui E) je faisais un peu pauvresse du tiers monde...assez marrant somme toute...
Répondre
S
<br /> <br /> rrhhooo, bah oui, c'est parce qu'en fait, l'allaitement c'est le mieux, mais en Occident, c'est pas la peine, puisqu'on a des vaches ;-)<br /> <br /> <br /> <br />